L'Arbre de vie. La forêt, les bois m'ont toujours attiré, un vrai refuge pour l'égaré et les animaux de la nature, la forêt est un apprentissage de la vie, pour se protéger, se nourrir et découvrir nombre de chose, un enseignement permanent, encore faut-il avoir des yeux, des oreilles, des mains et des pieds pour apprécier ce lieu.

Le bois objet de construction noble et chaud, relativement facile et agréable a travailler. En Celte AR-GOAT

IMGP2767

, pays du bois, pays des arbres. Non seulement l'art gothique prend parfois l'apparence de futaies mêlant leurs frondaisons, mais encore avant d'être un travail de tailleurs de pierre et de maçons, le monument gothique, tracé au sol et préfabriqué sur monte d'échafaudage calibrés. Sans les charpentiers, sans bois, pas de  voûte sur croisées d'ogives, c'est un Art Gothique. La Clef de Voûte des Compagnons s'appelle "pierre Jésus". La forme hexagonal au centre de la croix à cinq branches.

Gothique : viendrait de Goètie : magie, du grec Goes : sorcier, Goétis : sortilège, Goètèou : fasciner. C'est un art d'envoûtement... envolutement, mise sous voûte, ce passage du droit au courbe, d'une géométrie linéaire, terrestre à une géométrie courbe, cosmique... (géomètre-architecte). L'Art Gothique dérive de l'Argotique, de la nef argo de la langue argotique, primitivement langue secrète cabalistique alchimique. La langue des oiseaux "mots à l'envers", le verlan argotique... Suite aux Chevaliers du Temple et l'antique "corps vivant de la Grande Révélation" "Javânmardi" (même racine indo-eup. que le latin: juvenis : jeune homme). Compagnonnage mystique, avec un argot particulier. C'est le côté caché que l'on retrouve dans les cathédrales, faisant d'elle un athanor de transmutation humaine. Il y a beaucoup d'autres choses à propos des Goths, à voir, car ce n'étaient pas que des hordes de barbares...

Le terme charpentier a deux traductions en hébreu. Heth-resh-shin (heresh), il signifie également enchanteur. Magicien d'où "et celui qui, heresh, est habile en magie" l'artisan : insigne et (hheresh) l'enchanteur habile. Le vieillard de l'arcane (9) Ermite se rapproche de Saint Joseph, le charpentier, auquel les Védas donnent le nom de Twastri. Personnification de la Force plastique répandue dans l'univers et manifestée surtout dans les êtres vivants.

Joseph : Joseppe-Guiseppe / gui (guide), qui possède la lumière. Joseph est un seuil, une limite divine / soph la limite, le fini. Ansoph: le sans limite, l'infini, apsou : l'Ancêtre des dieux qui le reléguèrent hors du monde, lorsqu'ils résolurent de créer un empire. Il se complaisait dans son infinité, s'y étalait avec délices et refusait d'en sortir (le Mat). Il n'eût jamais créé quoi que ce fût, si son union avec la substance primordiale non différenciée ne l'avait rendu père inconsciemment du premier couple divin : 69. Il est l'ombre de l'Ermite (Saint-Joseph). Il était dit que dans l'origine, "une femme et un homme avaient par leur chute, introduit dans le monde le péché".

Par là, ils indiquaient le fait astronomique de la "Vierge céleste" et de "l'homme Bouvier" qui en se couchant à l'équinoxe d'automne, livraient le ciel aux constellations du Serpent. Il était dit aussi dans la légende que "la femme avait entraîné, séduit l'homme" En effet, la Vierge se couchant la première, semble entraîner à sa suite le Bouvier (Azazel) l'Ange déchu...

L'Impératrice (tarot) c'est la Vierge Erigone, fille ou épouse du Moissonneur-le Bouvier (gardien des sept boeufs) Bootès. Artisan mystérieux dessinateur. C'est l'Architecte-géomètre, c'est le fourchu (Y) saturene qui rajeunit par la suite...

à suivre ... Patrick Blick...